Documents comptables définition: document comptable

> > Documents comptables définition ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 8 septembre 2019

 Documents comptables définition:

La comptabilité est la science qui définit le mode d’enregistrement des opérations comptables.Selon les arts L 123-12 (art. 8 17) du code de commerce, la comptabilite doit respecter les principes qui conditionnent les règles et méthodes comptables utilisées par les entreprises afin d’atteindre les objectifs d’image fidèle de régularité et de sécurité. Les sources du droit comptable sont à la fois législatives, réglementaires, jurisprudentielles et doctrinales.

Principes de la comptabilité :

Principe d’image fidèle  :

La comptabilite doit donner l’image rééllé de la société et être fidèle à l’image de marque pour avoir une bonne réputation.

Principe de sincérité :

la diffusion des informations comptables et financières doit être sincères et reflète l’état réel de la société.Elle repose sur la capacité des responsables et des dirigeants à avoir une vision globale et sur la situation de l’entreprise et leurs compétences d’analyse.

Le principe de prudence  :

ce principe exige que les comptables doivent être attentifs au niveau de leur enregistrements comptables pour ne pas avoir des informations qui ne sont pas correctes et au niveau de l’environnement de la société (fournisseurs, clients,les banques,etc…)et tout ça dans le but de donner une image en même temps fidèle et parfaite de la société.Le PCG 1982 qui prévoyait : « la comptabilité doit satisfaire, dans le respect de la règle de prudence, aux obligations de régularité et de sincérité  ».

Principe de continuité d’exploitation :

L’entreprise est une unité économique regroupant des moyens financiers, techniques et humains. Elle vend des biens et des services sur un marché.Le principe de continuité d’exploitation repose sur une vision future de fonctionnement.Cela sous-entend que l’entreprise n’a ni l’intention, ni l’obligation de se mettre en liquidation et de réduire sensiblement ses activités à court terme.

Principe de comparabilité et permanence des méthodes :

la comptabilité permet de réaliser des comparaisons des états financiers de la société avec son environnement et apprécier son évolution dans le futur.Le PCG 99 reprend les principales conclusions de l’avis du CNC 97-06 sur les changements comptables. Ainsi, toute exception au principe de permanence des méthodes doit être justifiée par un changement exceptionnel dans la situation de l’entité ou par une meilleure information dans le cadre d’une méthode préférentielle.

Principe d’importance relative :

Elle constitue une limite à l’exhaustivité de l’information comptable, pour ne pas noyer l’information pertinente. La comptabilité ne doit pas donner toute l’information mais seulement celle présentant un caractère significatif. On peut d’ailleurs rapprocher le principe d’importance relative avec la règle essentielle qui régit l’annexe et consiste à indiquer « toutes les informations d’importance significative  » (PCG, art. 130-4).

Principe de régularité : est définie comme la conformité aux règles et procédures en vigueur, l’article 120-1 du PCG 1999 rappelle que dans le cas exceptionnel où l’application d’une règle comptable se révèle impropre à donner une image fidèle.

Principe de non compensation : principe selon lequel, une dette ne peut pas être compensée par une créance (ex : évaluer sa situation financière en faisant le différence entre ses prêts et emprunts).

Autres informations comptables :

Le bilan donne une vue sur l’état financier de la société. On trouve à droite, la liste des ressources dont dispose l’entreprise (le passif) et, à gauche, les emplois, c’est à dire l’affectation de ces ressources (l’actif).

L’actif du bilan est composé des immobilisations, c’est à dire des biens destinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise, et de l’actif circulant qui regroupe les éléments caractéristiques du cycle d’exploitation.

Le passif est composé des capitaux propres, qui représentent les ressources internes, appartenant aux propriétaires de l’entreprise, et des dettes envers les tiers (prêteurs, fournisseurs, État, actionnaires, etc.).

Le compte de résultat est un document de synthèse qui récapitule l’ensemble des produits acquis et des charges engagées au cours de l’exercice comptable, dont la confrontation permet de déterminer et d’expliquer le bénéfice dégagé ou la perte subie.

Le grand livre est le document regroupant l’ensemble des comptes de l’entreprise. La balance des comptes est un tableau présentant, d’une manière ordonnée, tous les comptes figurant au grand livre, avec les totaux des débits et des crédits, ainsi que les soldes débiteurs ou créditeurs.

Le virement comptable consiste à transférer une somme du débit (ou du crédit) d’un compte au débit (ou au crédit d’un autre compte dans le but de corriger des erreurs d’enregistrement ou de décomposer un compte en plusieurs sous-comptes.

La facture d’avoir (ou note de crédit) est un document commercial établi par le vendeur, remis à l’acheteur, et qui constate une créance de l’acheteur sur le vendeur à la suite de réduction après la facturation ou de retour de marchandises.

← Article précédent: cours bilan comptable Article suivant: Exemple analyse financière


Une réponse pour "Documents comptables définition"

  1. Gustave  29 avril 2019 at 22 h 55 min

    Les etats financiers permettent de connaitre la santé d’une entreprise.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site