➔ COMPTABILITE

Instrumentalisme

Vous êtes ici : » » Instrumentalisme ; écrit le: 22 mars 2012 par Sameh

Instrumentalisme [Méth.]
Attitude méthodologique de nature positiviste qui est notamment défendue par M. Friedman (Essais en économie positive, Chicago, 1953), F. Machlup (auteur de nombreux articles sur le sujet dont « problèmes de méthodologie », AER, 1963), L. A. Boland (Critique de la critique de Friedman, JEL, 1979) et M. Allais. Ce dernier écrit notamment : « il n’y a de sciences que là où existent des régularités susceptibles d’être analysées et d’être prédites » (REP, 1989). Pour Friedman, le critère de validation d’une théorie ne réside pas dans le réalisme des hypothèses mais dans l’exactitude des prévisions que ces hypothèses permettent d’obtenir. Le réalisme est chimérique car un modèle est toujours une simplification de la réalité, et une théorie est d’autant plus pertinente qu’elle est générale, et que ses hypothèses, parce que simplilicatrices, sont irréalistes, comme le fait remarquer F. Machlup. C’est ce dernier aspect qui est critiqué par P. A. Samuel son sous l’expression de distorsion F (.F-twist) forte. Le point de vue qui consiste à juger une théorie sur la base de ses prévisions n’est qu’une distorsion friedmannienne faible, c’est-à-dire acceptable, ce qui n’est pas le cas de l’affirmation selon laquelle l’irréalisme des hypothèses est le garant du caractère universel de la théorie (« Théorie et réalisme : une réponse », AER, 1964).

← Article précédent: Insolvabilité Article suivant: In-substance defeasance

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles