hfcLL2arésultat par action22bhhB

L'analyse financière : résultat par action - C'est Savoir.fr

L'analyse financière : résultat par action

> > L'analyse financière : résultat par action ; écrit le: 27 février 2012 par admin

La plupart des concepts de résultat doivent, pour porter leur pleine signification, se rapporter à un autre indicateur de référence mettant en perspective une vue particulière de la performance comptable.
Il y a, par exemple, le résultat rapporté à l’activité, celui rapporté au capital employé.
Une autre vision qui intéresse particulièrement l’ac­tionnaire est le résultat rapporté au nombre d’actions en circulation ou qui ont un droit potentiel à ce résul­tat. Si la taille du gâteau augmente, mais que le nombre de convives à se le partager aussi, la part sera la même. Une demande fréquente des petits actionnai­res individuels en assemblée générale est la distribu­tion d’actions gratuites. Il leur est immanquablement répondu, à juste titre, que leur part du résultat serait réduite d’autant et leur situation patrimoniale serait maintenue absolument à l’identique, mais l’argument peine toujours à les convaincre. Il est vrai que la bourse ne reflète pas toujours instantanément les phé­nomènes de dilution.
La comptabilité ne mesure pas non plus directe­ment le risque de dilution du patrimoine actionnarial qui relève plus de la comptabilité de l’actionnaire que de celle de la société, mais fournit en annexe une in­formation pertinente au travers du résultat par action. Le calcul du nombre d’actions à retenir intègre tous les phénomènes de dilution potentiels, c’est-à-dire des droits déjà existants de certaines parties à des augmen­tations de capital à condition préférentielle : stock-options, actions gratuites aux salariés, droits préféren­tiels de souscription, valeur mobilière convertible en capital, etc.
L’importance du concept de résultat par action fait qu’il est systématiquement présenté au pied du compte de résultat des états financiers et dans les grands indi­cateurs financiers de synthèse des prospectus.

← Article précédent: ROCE (return On capital employed): Article suivant: L'analyse financière : EBITDA


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site