/*

Formation comptable agrée

Vous êtes ici : Accueil » Fonction comptable » Formation comptable agrée

Présentation:

La législation française s’est intéressé à régler la fonction d’ordre des experts-comptables et des comptables agréés par l’institution de l’ordonnance n° 45-2138 du 19 septembre 1945. Ce texte, complété et modifié par de nombreuses dispositions législatives ou réglementaires, réglemente les titres et les professions d’expert-comptable et de comptable agréé.

Il s’y ajoute des décisions du conseil supérieur de l’ordre, qui s’imposent à tous les membres de l’ordre : code des devoirs professionnels et règlement intérieur.

pour être un comptable agrée il faut être inscrit au tableau de l’ordre et s’il n’a préalablement prêté serment d’exercer sa profession avec conscience et probité, respecter et faire respecter les lois dans ses travaux.

Un comptable professionnel verse avec juridique, fiscal et financiers des aspects de la comptabilite de gestion. Outre le travaux lies aux finances, fiscalite ou systeme juridique, ils effectuent egalement les fonctions associees a la tenue de livres et d’analyse financiere. Les matieres enseignees pour leur aide dans l’analyse de la performance des emprunteurs, les courtiers en valeurs mobilieres, les societes, les entreprises clientes et les banques.

Les competences et les competences necessaires pour repondre aux exigences de l’emploi de comptable agree font un defi.

Les conditions pour être un comptable agrée :

Pour pouvoir exercer la tenue de comptabilité, cabinets et fiduciaires devront s’inscrire à l’ordre et remplir des conditions de compétence.

La profession d’expert-comptable est régie par une loi (loi 15/89), celle de comptable agréé par un décret (n° 2.92.837 du 3 février 1993), tandis que celle des comptables n’est soumise à aucun texte.

l’ordre dispose justement de pouvoirs disciplinaires et de sanctions à l’égard des membres ayant commis des fautes professionnelles ou ayant contrevenu aux règles législatives et réglementaires régissant le métier.

selon l’article 3 du projet de loi. Bien plus, le premier alinéa de ce même article 3 oblige tout cabinet comptable, fiduciaire comptable ou société d’entreprise de comptabilité à s’inscrire au tableau de l’ordre des comptables agréés, sous peine de sanctions pénales.

Pour s’inscrire au tableau de l’ordre en qualité d’expert-comptable tout ressortissant d’un Etat qui n’est pas membre de la Communauté européenne ni partie à l’accord sur l’Espace économique européen à condition qu’il soit titulaire soit du diplôme français d’expertise comptable, soit d’un diplôme jugé de même niveau et, dans ce cas, qu’il ait subi avec succès un examen d’aptitude tel que prévu à l’article 26.

L’autorisation est accordée, sous réserve de réciprocité, après avis du conseil supérieur de l’ordre, par décision du ministre chargé de l’économie en accord avec le ministre des affaires étrangères.

Ces dispositions sont applicables au ressortissant d’un Etat membre de la Communauté européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen titulaire d’un diplôme permettant l’exercice de la profession, délivré par un pays tiers.

Les types de formation possibles :

Plusieurs modes de formation sont proposés :

* des formations individuelles sur-mesure,

* des formations personalisées en sessions restreintes de 4 personnes,

* des sessions de formation groupées intégrant 8 participants,

* des formations en mode e-learning via une connexion adsl.

Ce programme de trois ans comprend trois stages de douze (12) mois organisés d’avance au cours desquels vous passerez de la Vérification interne aux Finances et reviendrez ensuite à la Vérification interne. Durant la première année, vous suivrez des cours préparatoires conjointement à vos derniers préparatifs en vue de l’Examen final uniforme. Une fois le titre de CA obtenu, vous aurez déjà amorcé une carrière stimulante à RBC.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié