Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
COMPTABILITE

Bilan financier

Vous êtes ici : > Comptabilité générale > Bilan financier

Définition d’un bilan financier :

Le bilan financier appelé bilan liquidité dont les actifs sont classés par ordre de liquidité croissante, du – liquide (les immobilisations) au + liquide (les disponibilités). Le passif est classé par ordre d’exigibilité croissante  : capitaux propres, dettes à long terme, dette à court terme. tous les éléments sont évalués à leur valeur acuelle nette; C’est une optique de liquidation de l’entreprise; il faut pouvoir appréciser sa solvabilité et sa liquidité; l’idée étant d’être en mesure de remboursier les créanciers et en particulier les banquiers.(synthèse des ouvrages de base en analyse financière).

Le bilan financier est établi après répartition du bénéfice.

Le bilan comptable et le bilan financier :

Le bilan comptable indique le patrimoine d’une entreprise. Il est indispensable  :

– aux créanciers de l’entreprise pour évaluer sa capacité financière à honorer ses dettes,

– au créateur d’entreprise ou chef d’entreprise pour analyser (voir analyse du bilan) et anticiper (établir des bilans prévisionnels) les ressources financières nécessaires à son activité.L’analyse du bilan comptable d’une entreprise permet d’évaluer sa solidité financière. Le bilan est donc un outil de gestion pour le dirigeant de l’entreprise, et une source d’information sur les finances d’une entreprise précieuse pour ses tiers (information publiée et disponible sur internet ou exigée par un banquier, des fournisseurs…)

Le bilan financier est un bilan comptable reconstuit pour que – les postes de l’actifs soit classés par ordre de liquidité croissante et que

– les postes du passif soient classés par ordre d’exigibilité croissante.

Comment établire un bilan financier?

Liquidités ——–>aptitude d’un élément d’actif à se transformer sans délai en monnaie.

Exigibilité——–>caractère de ce qui est demandé comme une chose due.

Le classement des postes du bilan se fait entre les éléments à plus d’un an et à moins d’un an.

Les éléments d’actif sont pris en considération pour leur valeur réelle. Les plus-values seront rajoutées aux « Capitaux Propres » et les moins-values en seront déduites afin de respecter l’équilibre Actif = Passif. Si pas de valeur réelle alors prise en compte des valeurs nettes comptables.

Les frais d’établissement, les frais de recherche et de développement et les charges constatées d’avance constituent de « l’actif fictif  » (sans valeur de vente). Ils ne sont donc pas pris en compte dans «l’Actif à + d’un an  ». Il convient alors de les déduire des « Capitaux Propres », afin de respecter l’équilibre Actif = Passif.

Les provisions pour dépréciation des comptes clients (on estime perdre le montant de la créance correspondant à la provision) seront rattachées en partie à « l’Actif à + d’un an  » si la perspective de recouvrement à court terme est fortement incertaine.

Le bilan financier est établi après répartition du bénéfice une partie  :

en réserve  : « Capitaux Propres »

distribution de dividendes : « Dettes à – d’un an  ».

Si les provisions pour risques et charges sont justifiées, elles sont intégrées au « Dettes à – d’un an  » sinon aux « Capitaux Propres ».

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié