Frais généraux comptabilité

Vous êtes ici : Accueil » Comptabilité générale » Frais généraux comptabilité

Définition des frais généraux :

Les frais généraux se composent de tous les coûts de fabrication autres que les matériaux directs et la main d’oeuvre. Les frais généraux sont fixes et variable.

Ce sont tous les frais reliés directement à la fabrication Les matières premières et la main d’œuvre directement reliée à la production (ouvriers) sont les deux familles de frais généraux de fabrication ou encore appelés « Frais directs« .

Les frais indirects sont constitués des frais nécessaires à l’environnement de la production comme  :

Les fournitures de fabrication

Les salaires indirects (contremaître, magasinier, gardiens, homme d’entretien…)

Les frais de fonctionnements (l’électricité, le chauffage, le gaz, le loyer de l’entrepôt, les taxes municipales, les assurances…)

Les frais d’entretien et de réparation des locaux et du matériel.

La comptabilité analitique : objectif de reduire les coûts :

la comptabilité analytique a été définie comme étant une comptabilité qui permet de définir les prix de revient des produits ou des services d’une entreprise.

Pour donner un exemple simple, si on suppose qu’une entreprise fabrique des motoneiges, et uniquement ça, et bien le prix de revient d’une motoneige sera la somme de la totalité des dépenses sur une année (frais directs + frais indirects + frais administratifs + impôts + taxes + salaires + …) divisé par le nombre de motoneige fabriquées dans une année.

C’est une comptabilité analytique qui pourra donner la possibilité de faire ça. En fonction du prix de revient, le fabriquant va pouvoir déterminer un prix de vente pour faire des bénéfices. Plus le prix de revient sera faible, plus le prix de vente pourra être faible et plus le fabriquant va vendre de motoneige.

Donc, une gestion saine de l’entreprise permet de limiter les pertes et les dépenses inutiles, donc, non seulement ça permet d’économiser de l’argent, mais en plus, comme les produits seront moins chers, l’entreprise pourra en vendre plus. Double gain. Voilà pourquoi, en général, quand une entreprise marche bien, il lui est très facile de se développer rapidement car elle augmente son chiffre d’affaire sans de trop grandes difficulté grâce à sa capacité à faire des prix bas.

Utilisation des frais généraux :

 

L’imputation des frais généraux vous permet d’affecter des coûts à un objet lorsque vous ne pouvez pas attribuer ces coûts directement à cet objet.

Vous pouvez affecter les frais généraux à l’objet (support de coûts) de différentes façons :

* au moyen de l’imputation des frais généraux conventionnelle, qui calcule les pourcentages de coûts additionnels de frais généraux ou les coûts additionnels de frais généraux basés sur les quantités sur des bases de calcul telles que les coûts directs matières et les coûts directs de fabrication  ;

* au moyen de l’imputation de coût de l’activité, qui utilise des inducteurs de coûts pour affecter les coûts de l’activité aux supports de coûts.

Les coûts additionnels budgétés sont calculés aux moments suivants :

dans le Calcul du coût de revient par produit  ;

dans le CCR prévisionnel des ordres internes, dans les CCR des versions de fabrication et dans le CC d’une commande client  ;

  • Les coûts additionnels réels sont calculés en clôture de période sur la base des coûts réels échus à ce jour.
  • Les coûts additionnels sont affectés aux supports de coûts par l’imputation des coûts de l’activité ;
  • Les coûts additionnels sont affectés aux supports de coûts sur la base des coûts de l’activité et des inducteurs de coûts.
  • le calcul des coûts additionnels ;
  • Les coûts additionnels sont affectés aux supports de coûts sur la base des pourcentages de coûts additionnels de frais généraux ou des coûts additionnels de frais généraux basés sur les quantités.

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié